• Estelle

Sophrologie et Législation


La législation de la Sophrologie est peu souvent abordée. Pourtant, je suis convaincue qu'elle peut contribuer à une meilleure identification des sophrologues consciencieux d'exercer leur métier dans le respect de la législation. Et vous permettre de choisir au mieux votre sophrologue.

La sophrologie appartient au registre des "pratiques de soin non-conventionnelles", défini par le Ministère des Solidarités et de la Santé. L'utilisation du mot "médecine" est d'ailleurs interdit par la législation quant à la pratique de la sophrologie. Le(la) sophrologue n'est donc pas habilité(e) à établir ni diagnostic médical, ni prescription médicale. Il(Elle) n'est donc pas soumis(e) à une obligation de résultat.

Pour plus de renseignements sur la législation, je vous invite à cliquer sur le lien suivant :

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/qualite-des-soins-et-pratiques/securite/article/les-pratiques-de-soins-non-conventionnelles


74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout